Créatrice de « situations », de « lieux de passage », la compagnie TANGIBLE a pour ambition de modifier l’expérience d’un site en y inscrivant de nouvelles connexions.

Initialement développée autour des arts chorégraphiques, la compagnie rassemble aujourd’hui de nombreuses énergies et compétences. Les créations chorégraphiques, sonores, plastiques et cinématographiques de Tangible, ainsi que les ateliers de danse et d’archéographie proposent d’ouvrir l’expérience d’un lieu, d’un site vers de nouveaux possibles et vers de nouvelles légendes. L’ambition recherchée est d’élaborer des actions situées à des croisements fertiles et parfois inattendus, entre créations et aménagements des territoires notamment. Mêler des enjeux réels à un imaginaire poétique guide les interventions de la compagnie. L’ambition d’une transformation durable des perceptions alimente l’ensemble des créations et des actions.

Projet(s) en cours

Points de vue

Projet d'accompagnement artistique sur 4 années (2018-2021) lié au démantèlement de l'ancienne centrale EDF de Vitry-sur-Seine au cœur des Ardoines

Projet(s) réalisé(s)

Pays de Bièvre

Projet d'accompagnement artistique sur 4 années (2012-2016) de la réouverture d'un tronçon de la Bièvre en Ile-de-France

Restez informés !

TANGIBLE édite une lettre d'information prenant plusieurs formes, des points météo retraçant les réflexions qui soutiennent la pratique artistique aux invitations aux événements en passant par les retours en images sur les dernières actions.
Pour ne rien perdre des activités de TANGIBLE, Inscrivez-vous !

ACTUALITÉ

Mémoire de charbon

Performance au festival Mur/murs

Dans le cadre du festival Mur/murs à Vitry-sur-Seine, TANGIBLE vous propose de cheminer, les 10 et 11 octobre 2020, dans les pas des anciens salariés de la centrale EDF en démantèlement, symbole de l'histoire ouvrière de Vitry-sur-Seine, pour une rencontre artistique, documentaire et culinaire.

Un cheminement artistique qui débutera face à la roue pelle pour se terminer sur le toit de la salle Marcel Paul, face aux vestiges de la centrale en démantèlement.