REPRÉSENTATION – Points de vue – Premier pivot – Transformateur – oct. 2018

Les 5, 6 et 7 octobre 2018, TANGIBLE donnait cinq représentations de sa création, Transformateur, après huit mois de résidence dans les parcs à charbon de la centrale EDF de Vitry-sur-Seine.

Programmé dans le cadre de Mur/Murs, festival dédié à la création dans l’espace public à Vitry-sur-Seine, Transformateur proposait une immersion dans l’ancienne centrale des Ardoines, à l’arrêt depuis 2015.

Les spectateurs, venus nombreux, ont pu traverser un site rendu à nouveau vivant par des scènes performées, dansées et rythmées de créations sonores et percussions live.

Pour accompagner les enjeux de transformation, liés à ce site industriel colossal, les archéographes se sont employés à réanimer le cœur des espaces encore porteurs de sens, d’imaginaires et de support pour la suite.
Ainsi, les herbiers, la coupe stratigraphique et les bacs d’évolution du charbon ont attesté d’une présence végétale foisonnante sur le site. Les costumes créés à partir des bleus de travail retrouvés dans la centrale, portaient le dernier témoignage de l’activité ouvrière du site. Comme un appel à la transformation de ce qu’il reste du monde ouvrier.

Offrant des tableaux aux airs tantôt poétiques, tantôt humoristiques ou scientifiques, Transformateur a été une véritable invitation à rêver les futurs possibles et impossibles d’un tel site !

“Comme les premiers hommes sur la lune ou plutôt les derniers”

Si cette première année de résidence de TANGIBLE en lien avec l’ancienne centrale EDF a été riche de rencontres, de créations et de partage avec le public, deux autres années restent à imaginer.
Les archéographes auront offert un premier et dernier tour des parcs à charbon puisque le site inaugure son démantèlement à la fin de l’année 2018.

Equipe d’archéographes :
Direction artistique et chorégraphes : Edwine Fournier et Sébastien Molliex
Direction musicale et composition : Gwennaëlle Roulleau
Performeurs : Olivia Caillaud, Gerry Quévreux et Stéphane Couturas
Paysagiste : Isabel Claus
Percussionniste : Thierry Waziniak
Costumière : Myriam Drosne
Vidéaste-documentariste : Romain Vallée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.