RECHERCHE – B.O.U.L.E.T.S.

Biosphères archéographiques, une Oeuvre à Usage Ludique, Educatif, Technique et Scientifique

Après le positionnement des boulets vient le temps des observations 
Observation d’un boulet

L’équipe de trois chercheurs du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) qui nous accompagne a effectué des observations permettant de déterminer si un développement de mousse, lichens et algues est possible sur ces sphères de métal rouillé. Ces premières analyses ont eu lieu en mars 2022.

Les boulets ont été disposés selon deux grands critères, une première partie des boulets a été mise sous couvert des arbres tandis que l’autre est hors couvert.
Après être restés au même endroit un an et demi, plusieurs facteurs ont pu être observés au sujet des interventions extérieures naturelles.

Température

Les boulets sous couvert permettent un développement plus propice; la température reste chaude
Tandis que hors couvert et orientés plein nord, la température est plus froide et un développement moins important.

Faune

Le facteur faune a été un élément à prendre en compte dans les observations.
Il a ainsi été déterminé que sous couvert la présence de fiante de pigeon est assez importante et propice à l’accroche de graines. Là où hors couvert il n’y a aucune trace présente.
On remarque également la présence d’araignées et de toiles quelque soit leur emplacement. La question est de savoir si ces éléments ont une influence sur la pousse végétale.

Point sur l’Ensemencement des Boulets 

L’ensemencement semble jouer l’effet d’une couche protectrice, plus visible sous couvert.

Lorsqu’on observe à l’oeil nu on peut distinguer plusieurs éléments.
Sous couvert on remarque la présence d’une “couverture” verte sur les boulets, avec la présence de thalles de lichens.
Hors couvert le résultat est moindre pas de “couverture” verte, il y a de nombreux chapelets de petites sphères grisâtres.
l’ensemencement des algues démontre une « couverture » verte moins intense que celles des mousses sous couvert. Hors couvert il n’y a pas de « couverture » verte sauf au fond d’anfractuosités avec de nombreux chapelets de petites sphères grisâtres, mais moins importantes que lorsqu’il s’agit des mousses

Point sur l’OBSERVATION AU MICROSCOPE
vues microscopiques de la surface des boulets

En regardant de plus près à l’échelle microscopique les chercheurs on pu se rendre compte de la présence de mousses sur les deux boulets témoins (sans intervention d’ensemencement) sous couverts et hors couverts.

vues microscopiques de la surface des boulets

Quand à la présence d’algues elle n’est observée que sur les boulets sous couvert.

vues microscopiques de la surface des boulets

Pour le lichens il ne sera présent et observable uniquement que sur les boulets hors couvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.